ABÉ SYLLA:« NOUS DEMANDONS A LA COUR CONSTITUTIONNELLE DE REVOIR SA DÉCISION …» 

TuSDK[filter:Normal]

Face à la presse ce mardi, le président de la Nouvelle génération pour la  République, NGR, Abé Sylla , candidat  malheureux de la présidentielle 2020 est revenu sur cette élection qu’il continue à contester à l’image de certains candidats du scrutin du 18 octobre.«  Vous vous êtes fortement mobilisés pour exercer votre devoir civique en  allant voter massivement le 18 octobre dernier. C’était dans le but de revivre notre démocratie par le moyen d’une alternance au sommet de l’Etat» , a rappelé  M Sylla.

Après la proclamation des résultats provisoires par la CENI, poursuit-il,  quatre partis politiques  dont la NGR , ont  engagé chacun un recours auprès de la Cour constitutionnel. « En dépit des nombreuses irrégularités et les cas de fraudes constatés durant tout le processus, …  la Cour Constitutionnelle a osé restituer les résultats donnés par la CENI en améliorant même le score du Président sortant, Alpha  Condé tout en rejetant les recours de tous les autres partis de l’opposition.»
Selon Abé Sylla, ce dont la Guinée a besoin en plus des institutions fortes, « Ce sont des hommes avec une conscience imposante, respectueux et capables de lire nos textes de lois et qui ont le courage de les à appliquer.
La NGR et moi-même, nous ne reconnaissons pas les résultats taillés sur mesure de cet hold-up électoral. Nous demandons la cour constitutionnelle de revoir sa décision et procéder au recompte.Le combat de l’alternance démocratique est loin d’être terminé  en Guinée », a insisté le président de la Nouvelle génération pour la République.
Richard Tamoné  pour Billetdujour.com

SHARE