ABIDJAN/SHOW-BIZ: AZAYA SACRÉ MEILLEUR ARTISTE DE L’AFRIQUE DE L’OUEST!

1425
Il a déjà derrière lui, plusieurs autres  distinctions. Cette autre lui a été décernée lors de la cérémonie du PRIMUD, le dimanche 6 novembre 2022 dernier, dans le pays de Félix Houphouët Bonyi à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Mamady Kamissoko, alias Azaya s’est adjugé lors de ce sacre des grandes voix ouest-africaine, le Prix du meilleur artiste de l’Afrique de l’Ouest devant entre autres célébrités de la sous-région: Viviane Chedid du Sénégal; Imilo Lechanceux des pays des hommes intègres/Burkina Faso; Sidiki Diabaté du Mali…

Ce mercredi, le récipiendaire a animé une conférence de presse dans un hôtel de la place. « Voir les amis de la même corporation entouré leur frère, moi je pense que c’est un grand signal fort. Cela permettra de changer la vie de toute une génération. Ça aura des répercussions très positives sur l’union, la solidarité entre nous », a déclaré Mamady Kamissoko, alias Azaya.

Quelle sera la prochaine étape? A-t-il été interrogé: « pour moi, ce n’est qu’un début. Je pense que dans les années avenir, beaucoup de choses se pointent à l’horizon: disque d’or, disque platine. Il faudrait qu’on ramène ça également en Guinée », a-t-il rassuré.
Il a par la suite indiqué ceci: « la Guinée a désormais son mot à dire en Afrique de l’Ouest et ce trophée est une victoire de la musique guinéenne », a fait remarquer Azaya.
De son côté, l’artiste Ablaye M’Baye de confié que dans leur corporation si un des leurs fait hisser les couleurs nationales hors du pays, qu’ils doivent tous le féliciter: « Azaya l’a fait, il a représenté le pays ailleurs et ramener des trophées. Il faut que tous ensemble solidairement qu’on se mette derrière cette personne pour dire au peuple de Guinée voilà notre fierté. »
Prenant part à ladite conférence, le ministre de la Culture, de l’artisanat et du tourisme, Alpha Soumah/Bill de Sam de déclarer qu’en déhors de l’apport des uns et des autres, que doit lui-même se créer le chemin. « Il a réussi à faire la musique folklorique guinéenne, ce qui donne envie aux autres comme les Sikiki Diabité de venir s’inspirer en Guinée », a souligné le ministre Bill de Sam.
Pour lui, cela est bien: « il a réussi à le faire de manière honnête, en travaillant avec son équipe, mais aussi en travaillant tous les jours à parfaire son style », a déclaré Alpha Soumah.
Richard TAMONÉ pour Billetdujour.com
SHARE