Colloque : un simple jeu de mots ? ou une manière de ne pas frustrer certains participants, mais dont la finalité mènera à s’accorder à quelque chose. Pour le commun des mortels, une transition n’est jamais une période normale, bien que certains observateurs font croire le contraire.

Le colloque au palais de Luxembourg sur la transition en Guinée, sur l’initiative du président de l’Ong ‘’Guinée Co-développement’’, Ismaël Bah, ladite rencontre aura lieu selon nos informations, le samedi 18 mars 2023 au palais de Luxembourg, siège du Sénat français.
A en croire toujours nos sources, révélées par le canal d’information : Africa intelligence, ce colloque aura pour but de permettre à la Guinée de réussir la transition dans des conditions souhaitables.
Déjà, les autorités guinéennes, par le biais de son département des Affaires étrangères, de l’intégration africaine et des Guinéens établis à l’étranger ont donné leur accord de participation.
Pour beaucoup, cette réponse laisse entrevoir une possible discussion à l’extérieur du pays des sujets liés sur la transition en Guinée. Parce que, jusque-là, la junte militaire de 2021 a toujours refusé d’ouvrir un couloir de dialogue avec les opposants se trouvant hors de la Guinée. Visiblement, ledit colloque pourrait être un terrain d’échange entre les hommes forts du Comité national pour le rassemblement et le développement et des opposants qui ne se sentent pas en sécurité dans le pays. Aux dires de certaines indiscrétions, les leaders de l’Union des forces démocratiques de Guinée, Cellou Dalien Dialo et l’Union des forces républicaines, Sidya Touré pourraient prendre part audit colloque sur un retour à l’ordre constitutionnel.

A-Tchol Katom pour Billetdujour.com
SHARE