CONAKRY/PÉTARDS: LA GOUVERNEURE DE CONAKRY INTERDIT TOUTE UTILISATION

L’approche de festivités de fin d’années est souvent des moments d’éphorie des adolescents pour l’utilisation des pétards. Ces derniers achètent ces pétards dans des mains des marchands, le prix varie selon la taille: 1000 à 50 000 fgn voire plus. 
Des jeunes gens ne se gênent pas de mettre le feu sur la mèche desdits pétards, puis le jeter dans la foule pour qu’ils s’explosent. Ce qui ne va pas sans conséquence.
Toute chose que la présidente du conseil de la ville de Conakry voudrait sévir. Il l’a fait savoir dans un communiqué lu dans les médias d’Etat la nuit d’hier.
Il précise que l’utilisation des pétards prend de plus en plus de l’ampleur. Pourtant, souligne le communiqué cet état de fait exposerait les utilisateurs au risque grave.
« A cet égard la gouverneure de la ville de Conakry informe l’ensemble des citoyens de la ville de Conakry que pour faciliter la mise en oeuvre des dispositifs de sécurité et la coordination des opérations par les services compétents en cette période de fin d’année. Il est formellement interdit l’importation, la distribution, la commercialisation et l’utilisation des jeux de pétards dans l’ensemble du territoire de la ville de Conakry. Tout contrevenant s’exposera la rigueur de la loi », a précisé le communiqué.
Ainsi les maires des six communes de la ville de Conakry, le directeur régional de la police, le commandant régional de la gendarmerie, le directeur régional des douanes, les administrateurs des marchés de la ville de Conakry sont chargés de faire respecter la présente mesure.
Tôgnô pour Billetdujour.com
SHARE