CONAKRY/RSU: LE FDSI DEPLOIE DES AGENTS ENQUÊTEURS SUR LE TERRAIN !

2133
Dans le souci de faciliter au Gouvernement de la République  de Guinée et ses partenaires financiers et techniques a avoir des données claires et fiables sur les conditions  précaires des personnes  vivants dans la Zone de Conakry et la commune de Kassa, la ministre de la Promotion féminine, de l’Enfance et des personnes vulnérables , Aïcha Nanette Conté  à travers la direction générale du Fonds de développement social et de l’indigence (FDSI)  a procédé au lancement des activités de ciblage des ménages et personnes indigentes pour le Registre Social Unifié (RSU. La cérémonie s’est tenue à l’esplanade du Palais du Peuple. Etaient présents, un représentant de la gouverneure de la Ville de Conakry, des maires de Conakry, les  responsables et employés du FDSI,…
Introduisant les discours , le directeur général du Fonds de développement social et de l’indigence, Lansana Diawara  a confié que c’est un immense plaisir de recevoir pour cette cérémonie de déploiement des agents enquêteurs dans la ville de Conakry, ce, après les régions de Faranah, N’Zérékoré, Mamou et Boké. « Ladite cérémonie de déploiement marque aussi la célébration et l’engagement du courage de tous ceux qui oeuvrent sans relâche pour la protection sociale en République de Guinée. C’est pourquoi, je suis profondément heureux de la présence de madame le ministre la Promotion féminine, de l’Enfance et des personnes vulnérables . En plus, ce déploiement des agents enquêteurs dans la zone de Conakry fait l’objet d’une mobilisation dans le cadre de la mise en oeuvre des registres social unifié. Ce processus a connu ces derniers temps une vitesse accélérée sur toute l’étendue du territoire national. Cela vise à fournir les données nécessaires à la conception et l’élaboration des programmes d’aides mais aussi ceux des développement social de notre pays »,a situé M.Diawora.
 
Sur la même lancée, le directeur général du FDSI a souligné le fait de disposer les informations statistiques régulières et fiables constitue un atout majeur pour la bonne marche de ce processus. « En guise d’illustration, pour la zone spéciale de Conakry, 319 Agents enquêteurs sont nécessaires pour la couverture totale de 191 607 ménages cibles dans les 131 quartiers et îles. En se référant au rapport d’évaluation du modèle économétrique de ciblage, le taux d’erreur d’inclusion peut atteindre un niveau intérieur à 3%. En d’autres termes, la réussite de ces opérations de ciblage dépend de la qualité de travail », a-t-il soutenu.
De son côté, le Directeur de Cabinet du Gouvernorat de la ville de Conakry, représentant de Mme la Gouverneure, Siba Zogotamou a, après avoir remercié les nouvelles autorités, a exhorté les enquêteurs du FDSI à faire preuve de patriotisme et de sérieux pendant tout le long de ce processus de câblage.« Je vous demande humblement de faire profiter la population de Conakry, de ce programme offert par le Gouvernement guinéen à travers la direction centrale du FDSI. Enfin, je vous exhorte à prendre toutes les précautions et les dispositions appropriées sur la base des renseignements des enquêtes précédentes pour aboutit à des résultats plus pertinents afin que ce programme offert par le Gouvernement puisse profiter aux populations de la ville de Conakry et particulièrement aux personnes ciblées.  En plus, je demande à toute la population d’accorder de l’intérêt à ces enquêteurs qu’ils verront devant leurs portes », a-t-il formulé.
Exif_JPEG_420

Procédant au lancement des activités, Aïcha Nanette Conté, ministre de la Promotion féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables, a rappelé les agents qu’ils ont été choisis parmi des milliers candidats.« Il a été dit tantôt que vous avez été choisis parmi deux mille candidats, alors si vous êtes là, c’est parce que vous êtes à la hauteur et si vous êtes la hauteur, moi, je vous ferai conscience.Vous avez aujourd’hui, tout notre soutien, afin qu’au niveau de la capitale Conakry qu’aucun indigent ne soit laissé pour compte.

Déjà, la base des données du serveur du Fonds de développement social et de l’indigence  aurait plus de 4 millions de personnes indigentes enrôlées », a-t-elle précisé.
Exif_JPEG_42

 

Ce sont vos frères et soeurs qui ont fait ce travail, a ajouté Mme Aïcha Nanette Conté.« Maintenant, c’est à votre tour de pouvoir le faire. Il n’y a pas de complaisance. S’il vous plait, celui qui ne remplit pas les conditions, même si c’est votre père ou votre maman, beau père s’il vous plaît , s’il ne remplit pas les conditions, ne le prenez pas… Tout le monde doit être juste pour qu’on puisse dire Dieu merci dans notre capitale mais également dans notre pays », a prévenu la ministre.
Mouctar Kalan Diallo pour Billetdujour.com 
SHARE