DÉPART BANTAMA SOW A LA CULTURE : « J’AI PRIÉ ET JEÛNÉ LE LENDEMAIN », CONFIE JOHANNA BARRY

Il y a plusieurs années, les deux (Sanoussy Bantama Sow et Johanna Barry) ne s’accordent plus le même violon. L’organisation de l’évènement Miss Guinée est à l’origine de cette mésentente. La nomination d’une dame, à la place de Bantama Sow au département de la Culture et du patrimoine historique a enchanté la présidente du Comité d’organisation miss Guinée, Johanna Barry. Elle l’a fait savoir au grand public.
« Quand j’ai appris la nomination de cette dame, j’ai prié et j’ai jeûné le lendemain. Je remercié le Tout puissant parce que le but du ministre sortant (Bantama Sow), c’était de s’accaparer de ce département. Je remercie le chef de l’Etat d’avoir pensé à une femme cette fois-ci pour ce département et j’espère que les choses se passeront bien pour le monde culturel », a laissé entendre la présidente du COMIGUI.
Sur la même lancée, elle a soutenu qu’il y avait de la souffrance là-bas. « Ce monsieur (B. Sow) se prenait pour un empereur. Je vous assure, personne ne n’osait placer mot, tout, c’est pour lui. La preuve, il a remis le comité à sa nièce, mais derrière, c’est lui le président et après c’est quelqu’un qui gère le truc, ça lui fait rêver. Et je remercie encore une fois, le Tout puissant d’avoir mis cette dame là et j’espère que la collaboration se passera de mieux en mieux », a-t-elle espéré.
Kamanda Katom pour Billetdujour.com  

SHARE