DOSSIER KASSORY : LES AVOCATS ESTIMENT QUE LA JUSTICE EST DEVENUE LE BRAS ARMÉ DU CNRD

3365
La détention de l’ancien premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana  pour  détournement des deniers publics, blanchissement d’argent,… par  la Cour de Répression des Infractions Économiques et financières (CRIEF), a été au centre d’une conférence de presse animée  ce mercredi à Conakry.  
Selon  Me Dinah Sampil, un des avocats chargé de défendre l’ancien premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana ,  a soutenu ce document d’accusation est vide. « On parle de flangant délit  mais depuis l’arrestation de notre client, qu’elles sont les preuves, c’est combien le montant ? Ce sont des questions que le procureur de la CRIEF ne peut répondre. A l’allure oû ce dossier évolue, nous pourrons  dire que Kassory est injustement arrêté depuis le 6 avril 2022. La juste que les autorités  actuelles  disent sera la boussole est aujourd’hui devenue leur bras armé. Parce que nous ne voyons pas pourquoi notre client est retenu en prison en dépit  que ses dossiers de voyage soient retirés. Vous savez, dépuis le 5 septembre 2021 si notre client avait l’intention  de fuire, il ne serait pas là. C’est vraiment une violation pire et simple des droits de nos clients  », a regretté Me Sampil.
Mobaillo Diallo pour Billetdujour.com 
SHARE