ÉGYPTE/ARCHÉOLOGIE : UNE NOUVELLE ESPÈCE DE BALEINE DÉCOUVERTE

Il y a 43 millions d’années, une baleine à quatre pattes vivait sur notre planète.

Cet amphibien archaïque, qui non seulement nageait mais marchait aussi sur la terre ferme, est considéré comme un ancêtre des baleines modernes.

Mercredi, des scientifiques égyptiens ont annoncé qu’ils avaient identifié une nouvelle espèce de ce spécimen extraordinaire.

Le fossile de l’amphibien Phiomicetus anubis a été initialement découvert dans le désert occidental d’Égypte.

Son nom est choisi parce que son crâne ressemble à celui d’Anubis, l’ancien dieu des morts égyptien à tête de chacal.

Ces animaux ont évolué à partir de mammifères ressemblant à des cerfs qui ont habité la terre pendant 10 millions d’années.

Pesant environ 600 kg et mesurant trois mètres de long, Phiomicetus anubis possédait des mâchoires puissantes pour attraper ses proies, selon une étude publiée dans la revue Proceedings of the Royal Society B.

Nouvelles espèces

« Phiomicetus anubis est une nouvelle espèce de baleine qui constitue une découverte essentielle pour la paléontologie égyptienne et africaine », explique Abdullah Gohar, auteur principal de l’étude, à l’agence de presse Reuters.

Bien que ce ne soit pas la première fois qu’un fossile de baleine à pattes soit découvert, Phiomicetus anubis pourrait être le premier type de baleine semi-aquatique à être découvert en Afrique.

Hesham Sallam, fondateur du Centre de paléontologie des vertébrés de l’université de Mansoura, a célébré la découverte et a partagé sur Twitter l’emplacement de la trouvaille dans le désert égyptien.

L’évolution précoce des baleines en Afrique reste en grande partie un mystère, selon des chercheurs.

On pense que les premières baleines ont évolué en Asie du Sud il y a environ 50 millions d’années.

En 2011, une équipe de paléontologues a découvert au Pérou un fossile de baleine vieux de 43 millions d’années, doté de quatre jambes, de pieds palmés et de sabots.

BBC Afrique

SHARE