GUINÉE  : 14 000 AGENTS  ENGAGÉS  ET PAYÉS MAIS NON POSTÉS !

Ce  mercredi 1er Decembre 2021, s’est ouvert  au Ministère du Travail et de la Fonction Publique une réunion entre M. le Ministre Julien YOMBOUNO et l’ensemble des DRH des services publics du pays.. La réunion se tiendra sur deux jours et portera sur:
1-  l’examen des différentes informations transmises conformément à la lettre circulaire N°0737/MTFP/SG/CAB/du 05 Novembre 2021
2- Echange sur les informations transmises et complément ou corrections à apporter
3- Présentation d’un cahier de doléances des DRH par deux de leurs représentants
Après l’arrivée et installation des participants, Mme la Directrice Nationale de la Fonction Publique a adressé  la bienvenue aux DRH tout en leur demandant la vigilance quant aux propositions qui découleront de cette rencontre.
Dans la foulée, M. le Ministre du Travail et de la Fonction Publique a ouvert la rencontre par son allocution de l’application du manuel de procédure de la fonction publique qui doit logiquement être à la disposition des DRH ou si par nécessité il pourra être mis à la disposition de tous.
Plus loin, le Chef de Département estime  que tous les DRH ont rédigé une note d’intérim pour la période de mission tout en insistant sur le plan de mission annuel 2020- 2021.
Dans son allocution, M. Julien YOMBOUNO se félicite de la retraite des agents en fin de carrière (6300) et demande à apporter des corrections quant à la liste des agents indûment mis à la retraite.  Le Ministre demande également d’actualiser la liste des rétractables de 2020,parcequ’une seconde vague de retraite est aussi attendu. Il exhorte aux DRH  d’identifier tous les agents rétraitables ainsi que les matricules anachroniques. Cette fois, les gestionnaires des ressources humaines doivent faire preuves de leur impartialité pour mener à bien ce travail qui est les leur  car l’assainissement des fichiers n’est jusqu’ici pas très satisfaisant. On décèle 14 000 agents engagés et payés mais non postés. Voilà quelques cas sur lesquels les DRH doivent faire le point.
Un dernier point qui tient à cœur au Ministre, est d’accepter les mutations des agents partout à l’intérieur excepté Conakry et ses environs, car le besoin est plus pressant dans les zones rurales que dans la capitale.
Un autre cas brûlant, ce sont les agents aux matricules usurpés qu’il faut éclaircir en vue d’actualiser les organismes de gouvernance.
En dernier point,le Ministre du Travail et de la Fonction sollicite le croisement des fichiers soldés au fichiers FGA avant de donner la parole au Secrétaire général, Aboubacar  Kourouma qui a donné des précisions sur le cas des contractuels temporaires qui constituent encore un problème majeur à la Fonction Publique, sur lequel les DRH sont exhortés à éclaircir et faire des propositions.
Ministère du travail et de la fonction publique 
SHARE