GUINÉE/COVID-19: L’INDICE DE POSITIVITE  PASSE DE 5% A 3%

C’est une information publiée dans le communiqué   relatif la réactualisation des mesures d’urgence sanitaire du jeudi, 23 septembre 2021. Voici ci-dessous le contenu dudit communiqué.
LE COMMUNIQUE   RELATIF LA REACTUALISATION DES MESURES D’URGENCE SANITAIRE
Suite à l’évaluation de l’épidémie de la COVID-19 en ce mois de septembre, il a été constaté :
– Une baisse de l’indice de positivité qui est passée de 5% à 3% ;
– Une baisse du  taux d’occupation des lits dans les Centres de Traitement pour la prise en charge  de 63 à 32% ;
– Une baisse du taux d’occupation des lits dans les services de réanimation de 68 à 25% ;
– Une baisse du  nombre de décès au cours du mois de Septembre ;
Face à cette situation, les mesures d’urgence sanitaire ont été révisées en concertation entre l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, le conseil scientifique et le Ministère de la santé comme suit:
1- Le couvre-feu est allégé  de 00 à 4 H du matin ;
2- Les mesures de barrières sanitaires (port des bavettes, lavage des mains, distanciation physique) sont maintenues ;
3- Les regroupements et les manifestations de masses sont subordonnés à la mise en place d’un dispositif du port des bavettes, de contrôle de l’Etat vaccinal ;
4- Le transfert des corps de Conakry pour l’intérieur du pays est placé sous la responsabilité de la Croix Rouge Guinéenne ;
5- Le contrôle sanitaire dans les points d’entrée reste maintenu ;
6- Le test RT- PCR pour les passagers se rendant à l’extérieur du pays reste en vigueur conformément aux orientations de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé et du Règlement Sanitaire International ;
7- L’accès aux lieux publics (Départements Ministériels, Centres Culturels, Hôtels, Motels etc.) et les voyages inter- urbains sont subordonnés  à la présentation d’un passe vaccinal ou un test RT-PCR ou TDR NEGATIF d’une validité de cinq (5) jours.
Le CNRD  compte sur la forte mobilisation de la population à se faire vacciner en vue d’accélérer le contrôle de la pandémie de la COVID-19 en Guinée.
Il reste entendu que tout manquement ou non-respect des présentes mesures fera l’objet de sanctions disciplinaires allant de la verbalisation, l’interdiction voire la fermeture du centre ou lieu de l’événement suscité.
Les présentes mesures entrent en vigueur à compter du 27 septembre 2021 et seront revues en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique en fin Octobre.
Le  CNRD compte sur la collaboration de toutes les composantes de notre société pour adhérer aux activités de riposte contre cette maladie qui a endeuillé beaucoup de familles guinéennes, causé beaucoup de dommages à notre Economie et freiné nos mouvements.
Transcription Billetdujour.com
SHARE