GUINÉE/ EXAMEN LOI DES FINANCES INITIALES 2021: DES MINISTRES BRILLENT PAR LEUR ABSCENCE!

Le président du parlement guinéen a fustigé, ce mercredi, le refus de certains ministres de se présenter devant les élus du peuple pour l’examen de la loi  des Finances initiales 2021. Pour Amadou Damaro Camara, cette violation de l’article 86 de la Constitution ne les a pas permis d’achever l’examen du volet recette. « A cause de ces manquements de l’absence oû je peux dire du refus de certains ministres et de certaines régies de venir, nous n’avons pas pu achever l’examen du volet recette. Tout texte qu’on n’examinera pas, nous n’aurons aucune possibilité de nous prononcer là-dessus », a déclaré le président de l’Assemblée nationale. Puis de préciser que cet acte est constitutionnel à travers l’article 86.
La deuxième personnalité de faire remarquer que son Institution voudrait examiner la loi des Finances  initiales 2021 avant la fin de l’année en cours.
« A condition que tous les ministres, les cadres pour le volet recette viennent à date pour le volet dépense. Sinon, je crains que l’on exécute le budget par ordonnance à défaut  de pouvoir voter convenablement ».
A rappeler que ce jeudi, 10 décembre au cours d’une conférence de presse, le ministre du Budget, Ismaël Dioubaté a tenté  d’éteindre l’incendie en justifiant  ces  abscences par un problème de calendrier. « J’ai eu une discussion avec le ministre des Finances  qui ne s’attendait pas à avoir le calendrier. Mais hier, son secrétaire général, plus les régies en question sont passés. J’ai aussi eu un coup de fil avec le président de l’Assemblée nationale, l’incident est clos et le volet recette sera voté le lundi prochain », a précisé le ministre du budget.
Mèlène Kasingui pour Billetdujour.com
SHARE