GUINEE/FESTIVAL GARBA: VOICI LES INNOVATIONS DE LA DEUXIEME EDITION!

2236
Exif_JPEG_420
Les organisateurs étaient devant des acteurs de médias et par ricochet le grand public, ce lundi à la maison de la presse, pour annoncer les couleurs de la deuxième édition qui se tiendra trois jours d’affilié,  les 25 , 26 et 27 novembre 2022, dans la commune de Dixinn, précisément dans l’espace culturel Belvédère.
Prenant la parole, le Co-organisateur, Mohamed Daye Bah de faire remarquer que c’est un festival gastronomique qui porte autour d’un repas qui est aujourd’hui une référence connue de toutes les populations de Guinée : « vu l’engouement et au regard de nos
objectifs qui sont également de contribuer à diversifier notre alimentation en Guinée, il était important pour nous de faire ce festival », a expliqué Mohamed Daye Bah.
Et de préciser : « si vous nous voyez à nouveau, juste après la première édition, c’est qu’il y a eu un engouement de la part des festivaliers, les sponsors, les restauratrices, c’est ce qui nous amène à refaire cette seconde édition. »
Le promoteur du plat Garba, connu sous le nom de Atiékè en Guinée de souligner que contrairement à la première édition, la deuxième connaîtra des innovations : « la première édition, c’était deux jours, pour cette 2ème , nous passons à trois jours : vendredi 25, samedi 26 et dimanche 27 novembre 2022. Et,nous occuperons tout l’espace du Belvédère, contrairement à la première édition, où on avait occupé qu’une petite partie », a souligné Mohamed Daye Bah.
Parlant de la sécurité, il a confié qu’elle serait assurée par une Agence de sécurité privée et une Brigade de mœurs pour assurer non seulement la sécurité physique mais aussi celle alimentaire.
Les tout petits également, ne seront pas en marge de l’évènement : « un espace de jeu sera aménagé pour eux… avec une ambiance bon enfant, de restauration, de maquis géants et avec la prestation d’un orchestre qui nous viendra de la Côte d’Ivoire, qui va reprendre des classiques africaines et des vedettes de la musique guinéenne », a-t-il conclu.
De son côté, le président de la communauté ivoirienne de Guinée, Dr Alain Achy de laisser entendre que lorsqu’on fait la promotion d’un mets qui tire son origine de la République Cote d’Ivoire : « c’est pour nous, un honneur de les encourager et d’être présents à leur côté
et surtout, il y a une forte communauté qui vit ici en Guinée », a déclaré Dr Achy.
« Alors je les encourage, je tiens à leur dire merci pour l’initiative. Merci aussi aux sponsors qui ont cru et qui ont participé à la première édition et qui sont également présents à la deuxième. Je tiens aussi à dire merci, à Son Excellence M. l’ambassadeur de la Côte d’Ivoire qui a accepté d’être le parrain de cet évènement. C’est aussi pour lui, une manière d’accompagner ce festival et de promouvoir la culture ivoirienne en tant que le premier responsable des Ivoiriens en Guinée », a-t-il remercié.
Richard TAMONE pour Billetdujour.com

SHARE