GUINEE :  LA FONDATION NKHANGFI LANCE LA FOIRE DE BOURSE D’ÉTUDES A L’ETRANGER !

Ce vendredi, des membres de la Fondation NKHANGFI et SOGUICAR Voyages Sal étaient face à la presse.  L’objectif annoncer le lancement à Conakry de la foire de bourse d’études, le salon de l’entrepreneuriat et du travail à l’étranger. C’est la maison commune des journalistes qui a servi de cadre à ladite rencontre.

Situant le contexte, Mme Estelle Amabelle Mabuh , la présidente de la Fondation NKHANGFI, a indiqué le but recherché dans le projet est de soutenir les étudiants et entrepreneurs guinéens en les offrant des bourses d’études et assistance financière. « Nous pensons que cette stratégie aider à dissuader les candidats à l’immigration clandestine en Guinée. C’est la première fois que nous venons dans ce pays mais nous sommes à notre 3e édition. Le même programme a été effectué dans sept (07) pays africains notamment : La Côte-d’Ivoire, le Togo, le Cameroun, le Libéria et la Sierra-Léone,…. », a-t-elle souligné.

A travers notre Fondation, a-t-elle ajouté, nous demandons des bourses auprès des universités pour aider les jeunes africains qui ont peu ou qui n’ont pas de moyens pour continuer leurs études à l’étranger.

Abordant les raisons du choix de la Guinée, la présidente de la Fondation NKHANGFI a confié : « Nous sommes au courant que l’immigration clandestine affecte beaucoup les jeunes de cette nation. Si nous les disons de ne pas partir illégalement, il nous reviendra de les apportons des solutions pour pouvoir continuer leurs études ou faire leurs affaires là où ils vivent évidemment », a-t-elle expliqué.

Parlant des pays de destination pour les bourses d’études, Estelle Amabelle Mabuh, cite les universités de Pologne, Chypre, Biélorussie, Ukraine, Inde, Irlande, Mexique et Canada pour l’année scolaire 2021-2022, à travers un concours. Mais, il faut :« Avoir au moins le baccalauréat ou la licence avec un bon relevé de notes, souscrire au programme moyennant 1 million de francs guinéens, avoir une meilleure note au concours organisé par la Fondation », a-t-elle cité pour les étudiants.

En ce qui concerne les entrepreneurs, la présidente de fondation NKHANGFI a fait savoir qu’après le concours, « Ils doivent fournir leurs projets qui seront étudiés par nos équipes. Et si les projets correspondent à nos attentes, nous les aiderons à avoir le financement mais ne Organisation ne pourra apporter des financements allant jusqu’à un million de dollars. Ce sont des petits financements juste pour aider ceux débutent avec des petits projets.  En plus, la grande différence que nous apportée est que tous les participants au concours seront boursiers.Ce sont les relevés de notes des postulants qui détermineront leurs prises en charge qui varient de 25 à 100%», a-t-elle mentionné.

A rappeler que le concours de la foire de bourse est prévu à Conakry le 4 septembre au chapiteau du palais du peuple de 9 heures à 19 heures.

Des contacts pour  les inscriptions : 666 70 41 60/ 621 22 43 64/623 14 40 55

Mouctar Kalan Diallo pour Billetdujour.com

SHARE