GUINÉE/PROMOTION TEXTILES AFRICAINS: LES ENTREPRENEURS CULTURELS SE FÉDÈRENT 

5017
Ce lundi 16 mai 2022, les Couturiers de la sous-région ont animé une  conférence de presse dans un espace hôtelier de la place. Ces derniers, sont sur le sol guinéen à l’occasion de la 10ème édition des « Ciseaux d’or » organisée par l’Association des jeunes couturiers et stylistes de Guinée. Au nombre de 10, venus des différents pays de la sous-région ouest africaine: Côte d’Ivoire, Togo, Burkina Faso, Sénégal, Mali… Ces stylistes ont séjourné dans la capitale guinéenne du 12 au 14 mai 2022.
La promotion de la couture et la mode africaine a été au centre des débats.
Prenant la parole pour la circonstance, la Commissaire générale de la structure   « Ciseaux d’or », Binta Bah, de faire remarquer qu’en dépit de la célébration des dix ans dudit événement , des difficultés ont été enregistrées çà et là sur le chemin de la promotion de la mode guinéenne. « Aujourd’hui, ce n’est plus pareil, la population a pris conscience de la promotion de notre propre produit et de le consommer, c’est en cela, nous pouvons pérenniser les activités de nos artisans et sauver notre culture », a-t-elle déclaré.
Pour sa part, le porte parole de la délégation africaine, Kassoum Coulibaly
de déclarer que c’est l’honneur pour les professionnels de la mode africaine de participer à cette dixième édition de l’événement « Ciseaux d’or » organisé en Guinée par Binta Bah. « A cette occasion, nous avons pu nous réunir en tant que pays africains », a souligné le spécialiste de vêtements.
Il a par ailleurs fait remarquer que ledit événement n’est plus une affaire de Conakry, mais une institution africaine désormais. « Cela en tant qu’africains, nous devons être fiers, parce qu’il n’est pas donné à tout le monde de tenir un événement pendant dix années et de pouvoir passer d’une étape nationale à un étape internationale », a indiqué le couturier. »La Guinée a été un pays pionnier de l’intégration africaine et nous pensons que la Guinée reste un pionnier de la renaissance culturelle africaine. C’est pour cela que nous sommes là pour témoigner la solidarité vis à vis du peuple guinéen et africain, pour dire, nous africains, nous sommes unis pour faire de la terre de Guinée, la terre de l’intégration et de la renaissance culturelle africaine et c’est ce message très fort que nous voulons partager à l’ensemble de la population africaine et internationale », a-t-il conclu.
André Honoré Bengue a de son côté laissé entendre que cette rencontre de Conakry a fait germer un projet. « Ça nous a permis de réunir et de pouvoir mettre un grand projet…  le « Ciseaux d’or » en Guinée, la « Nuit de la mode africaine » au Mali, et tant d’autres activités de mode qui sont organisées dans d’autres pays de l’Afrique et l’ensemble de ces projets seront réunis pour en faire un seul projet. Nos prochaines réunions pourront nous aider à avoir le nom de la structure qui va nous rassembler pour en faire un », a fait savoir le couturier, Sénégalais, résident au Mali.
Richard TAMONÉ pour Billetdujour.com
SHARE