GUINÉE/SPORTS & CULTURE EN MILIEU SCOLAIRE : LES COULEURS DE LA SENACSUP ANNONCÉES

« Point sur le projet de la SENACSUP sur le développement des activités culturelles et sportives dans les établissements d’enseignement »   a été le thème choisi pour la conférence de presse animée ce jeudi à la maison des journalistes sise à Kipé/Ratoma. L’objectif expliquer aux hommes de media le pourquoi Semaines nationales de la culture et du sport en milieu scolaire, universitaire et professionnel ‘’ SENACSUP’’ et les activités qui se dérouleront de janvier à mars 2022.
Introduisant, Mandjou Kourouma, le coordinateur des Semaines nationales de la culture et du sport en milieu scolaire, universitaire et professionnel ‘’ SENACSUP’’ a noté que ledit projet couvrira la zone spéciale de Conakry (Les 6 communes urbaines)  Y compris Grand Conakry ( Préfectures de Dubréka et Coyah ).
Situant le contexte, M.Kourouma a soutenu  qu’en dépit des efforts consentis par les autorités du pays dans les domaines de la culture et du sport, les Guinéens  évoluent moins dans les compétitions africaines et internationales.« C’est pourquoi, le  développement des activités culturelles et sportives dans les établissements
d’enseignement s’avère nécessaire afin de résoudre le déficit de compétitive de nos structure locales et nationale. C’est pour relever ce défi que le cabinet GUISAS Consulting-S.A.RL a eu l’initiative de
développer une démarche collective qui engage les populations à la base ; les établissements scolaires, universitaires et professionnels, les autorités sportives et culturelles ainsi que les partenaires
techniques et financiers en vue de trouver une réponse durable au problème d’insuffisance dans le domaine de la culture et du sport en milieu scolaire », a justifié M.Kourouma.
Ces défis majeurs de la Culture et du Sport poursuit-il ne peuvent être correctement et durablement pris en charge que lorsque les populations locales, les opérateurs économiques, l’Etat et les partenaires au développement s’y implique et effectivement et efficacement de manière à entreprendre des initiatives ou des activités qui changeront qualitativement le visage Culturel et sportif guinéen. « Ce projet SENACSUP vise à contribuer aux efforts de l’Etat dans le développement de la culture et du sport en République de Guinée. Pour y arriver, nous envisageons organiser des tournois de football, basketball qui mettront en compétition vingt-quatre (24) équipes pour chaque discipline (masculines et féminines), dotées des trophées ; des activités théâtrales sur la cohésions sociale, l’immigration clandestine ; des débats scientifiques, … », a-t-il cité.
Dans le même souci de valoriser la musique comme a marqué le Bembeya jazz, l’Ensemble instrumental en Guinée ,…le football avec le Hafia 77, triple champion d’Afrique, … les initiateurs du projet SENACSUP recommandent la mise en œuvre et le fonctionnement d’une Agence nationale de culture, du sport en milieu scolaire, universitaire et professionnel ‘’ SEANACSUP’’  dans une dynamique d’un développement durable.
Mouctar Kalan Diallo pour Billetdujour.com
SHARE