INTERDICTION DU CONCERT DE TIKEN JAH : ALIOUNE TINE DÉFEND L’ARTISTE IVOIRIEN

1896

Le concert de Tiken Jah Fakoly à Abobo en Cote d’ivoire, ce dimanche 2 janvier, a été annulé par la mairie. Un fait que dénonce Alioune Tine. Selon le président fondateur du Think-Thank Africajom Center, ces interdictions sont contraire à la Constitution et à la Charte africaine.

Il faut dénoncer ces interdictions qui sont des actes arbitraires contraires à la Constitution et à la Charte africaine“, a d’emblée tweeté, le droit de l’hommiste.

Démocratie

Selon Alioune Tine, la démocratie c’est la conflictualité, la diversité et de l’hétérogénéité des positions. “Cela régule la violence“, a-t-il notamment conclu.

Senego

SHARE