MÉDICAMENTS/RÉDUCTION SOCIÉTÉS GROSSISTES: LES PHARMACIENS SUR UN AUTRE UN TERRAIN GLISSANT?

La question mérite manifestation d’être posée au regard des altermoiements que l’assainissement du secteur de la pharmacie connait. Ce mercredi, les professionnels de la pharmacie ont sur la base de 15 critères fait savoir à l’opinion que désormais 10 sociétés grossistes s’occuperont de la gestion des médicaments en Guinée, en lieu et place de 50. 
Pour la circonstance, la présidente de l’Ordre national des pharmacies, Dr Hawa Kéïta de souligner que leur cri de coeur que c’est d’être écouté par des autorités. « Qu’elles sachent que ce processus d’assainissement, est au profit de la population, donc il faudrait que les décisions  qui seront prises soient irrévocables », a indiqué Dr Hawa Kéïta.
De son côté, le Secrétaire général du syndicat des pharmaciens de Guinée, Dr Manizé Kolié de laisser entendre qu’en Guinée que des non professionnels de médicaments ont pris en otage leur profession. « Ils en ont fait leur métier et aujourd’hui, vous voyez nos différents marchés, sur trois marchandises de médicaments, deux sont de faux », a-t-il précisé.
Pourtant ajoute-t-il, le pays regorge de bons médecins. « Les ordonnances sont établies, mais lorsque vous prenez des médicaments achetés à la pharmacie, ça ne vous soigneront pas » a déclaré Dr Kolié.
Selon lui, ils sont à une phase où il faut faire le choix non seulement pour la sécurité sanitaire mais aussi pour l’assainissement du secteur  pharmaceutique.
Blaise Papa Katom
SHARE