MUSIQUE/VARIETES RYTHMIQUES : LA GUINEE, UN ‘’VIVIER’’ EN AFRIQUE !

Le célèbre animateur culturel Justin Morel Junior a confié qu’il ne faudrait pas jeter la culture dans les ordures. « Il faut en faire un acquis et revendiquer », a déclaré l’ancien ministre de la communication JMJ.   

Et pour y parvenir, il a souligné que c’est à travers une prise de conscience. « Faire un examen de conscience, en se disant oui, on a fait ça, c’est bien, mais si nous revenons à nos fondamentaux, à notre culture, c’est encore meilleur », a dit Justin Morel Junior

Avant de faire remarquer qu’il n’y a pas un pays de la sous-région qui a autant de variétés rythmiques que la Guinée : « Le doundoumba,  le Toupoussèssè, Yankadi,  Soli, Maanè,  Mamaya, Kala, …

 En Afrique, les meilleurs maîtres de percussions, c’est bien en Guinée qu’on les rencontre, ce n’est pas pour rien que les Ballets africains, ont traversé le monde. Donc quand on a un tel patrimoine c’est une richesse, dont il faut prendre et partager au monde », a-t-il indiqué.

Selon lui, toutes les grandes aires que le pays regorge ont été archivées, mémorisées, digitalisées. « Ils sont là et puis , on peut les décrypter », a précisé Morel.

Jules Dinah pour Billetdujour.com

SHARE