L’enterrement du « Roi » Pelé prévu ce mardi en présence des proches de la légende du football.
Le Brésil pleure sa légende. La veillée funèbre du célèbre footballeur brésilien Pelé a eu lieu lundi 2 janvier. Une veillée tenue au stade de la Vila Belmiro, à Santos, et à laquelle beaucoup de Brésiliens sont venus…dont la mère du « Roi ». Pourtant cette dernière a appris le décès de son fils très tardivement…
Le monde du football est en deuil depuis quelques jours et l’officialisation de la mort du « Roi » Pelé , véritable monument du ballon rond , des suites d’un cancer à l’âge de 82 ans. Une annonce faite par la famille de la légende, et notamment de ses sœurs très actives sur les réseaux sociaux. Mais une personne de la famille de Pelé n’était pas au courant…
Mais Dona Celeste (100 ans), la mère de celui qui est considéré comme le meilleur joueur de l’histoire, ne savait pas que son fils était décédé. C’est ce qu’a confié Maria Lucia do Nascimento (78 ans), la petite sœur de Pelé, dans un entretien accordé à ESPN.
« Elle ne sait pas, nous avons parlé, mais elle ne sait pas. Elle va bien, mais elle est dans son propre monde (…) Parfois, je dis : ‘Dico (le surnom de Pelé) est comme ça, mais prions pour lui, n’est-ce pas, maman ?’ Parfois, elle ouvre les yeux… Mais elle n’est pas consciente », a-t-elle assuré à la télévision brésilienne.
Dona Celeste a finalement été avertie de cette tragique disparition… quatre jours après. Cette dernière a été aperçu parmi les personnes venues pour dire adieu à Pelé. Depuis la mort du « Roi », elle n’avait donc pas encore vu son fils sur son lit de mort.
Le corps du « Roi » doit rester exposé pendant 24 heures sur la pelouse de son club de cœur pour permettre aux Brésiliens de lui rendre un dernier hommage. Les obsèques auront lieu dans l’intimité mardi après-midi.
Europe 1
SHARE