Ce lundi, le tribunal criminel de la première instance de Dixinn, delocalisé à la Cour d’appel de Conakry a été appelé comme accusé à la barre, l’ex chef de la junte militaire du Conseil national pour le développement et la démocratie, CNDD 2009, le capitaine Moussa Dadis Camara.
A l’entame de sa prise de parole, il a déclaré au juge, Ibrahima Sory II Tounkara qu’il n’est pas en mesure de tenir les débats.

Est-ce que vous êtes en mesure de tenir les débats? A demandé le juge du TPI de Dixinn. »Je ne suis pas en mesure pour la simple raison, même me tenir ici j’ai du mal », a répondu Moussa Dadis Camara.

Quand est-ce que vous serez prêt? Lui a-t-il encore une été interrogé. « C’est incertain. Je veux tout simplement vous dire monsieur le président, si depuis plus de 13 ans, je me suis battu corps et âmes jusqu’à ce que je sois devant votre auguste tribunal, par la grâce de Dieu dans les jours avenir, je serai là, devant les éminents magistrats pour venir livrer ma part de vérité. Mais vous dire à quand je pourrai être là, je ne suis pas un homme qui aime mentir », a renchéri l’ancien chef de la junte.
Reprenant la parole, le juge,  Ibrahima 2 Tounkara a renvoyé la comparution de l’accusé  pour le 12 décembre 2022.
A-Tchol pour Billetdujour.com
SHARE