SANCTIONS DE LA CEDEAO SUR LE MALI: ALPHA BLONDY PLAIDE LES CHEFS D’ETAT

3497
L’artiste ivoirien, Alpha Blondy était l’invité du Journal Afrique du canal d’information: France 24 dans la soirée de ce vendredi. Le reggae man ouest africain est à l’hexagone pour un concert au Bataclan/Paris, salle de spectacle fermée depuis l’attentat perpétré, il y a quelques années. Il profite également pour faire la promotion de son 19ème album, dénommé: « Eternity. »
Sur le plateau de nos confrères de France 24, l’artiste a mis à profit pour plaider les chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, CEDEAO de lever les sanctions qu’ils ont infligé sur la République du Mali, le 3 juillet prochain à l’occasion du sommet de ladite organisation. « Je voudrais « supplier » les présidents de la CEDEAO, pitié, lever les sanctions; lever les contre le Mali, parce qu’on est entre africains, ayant un peu de compassion. Il faut plutôt les aider », a lancé Alpha Blondy.
A la demande également de la journaliste: Que devraient faire les africains eux-mêmes suite à la famine que la guerre d’Ukraine pourrait provoquer?
« Par rapport au blé, combien d’africains mangent du blé. Il y a des expériences de maniocs pour faire du pain, on va se rabattre sur ça. Il faut revenir au produits locaux, on peut faire avec, alors faisons ça. On ne peut pas dépendre de la production du blé. Il ne faut pas qu’on nous parle du blé », a d’emblée laissé entendre l’artiste.
L’autre préoccupation était de savoir comment le continent africain doit sortir de la dépendance d’engrais. Voici sa réponse: « Il y a le Togo qui fait du phosphore à gogo, nous avons des chercheurs qui peuvent déjà essayer de voir comment on peut produire des engrais. De grâce, prenons-nous en charge », a-t-il invité ses frères  africains.
Anecka pour Billetdujour.com
SHARE