SOMMET FRANCE-AFRIQUE : « LES ENTITÉS QUI VOIENT LE JEU, NE PEUVENT PAS ÊTRE INVITÉES », DIXIT KÉMI SÉBA

29756

Le sommet France-Afrique s’est ouvert vendredi en France, précisément
à Montpellier. Cette année, en lieu et place les chefs d’Etats du contient, c’est la société civile africaine qui a été invitée par les autorités françaises. Si certains observateurs saluent cette particularité, d’autres par contre estiment que ledit forum est un tremplin pour permettre à la France de manipuler les intellectuels du
continent noir. « Toutes les entités qui voient clairs le jeu et la manipulation d’Emmanuel Macron et de l’Elysée ne peuvent pas être contactées. Macron tente de reconstituer une France Afrique au niveau de la société, en prenant certains intellectuels corrompus africains,
comme Achille Mbembé », a déclaré l’activiste de l’Agence panafricaniste, Kémi Séba.
Pour lui, certains intellectuels africains sont des anticolonialistes dans les livres, mais pas dans leur vie de tous les jours. « La France se serve des intellectuels africains corrompus pour agir, mais la
population africaine n’est pas naïve…. Les Africains les plus lucides savent que ce que fait Emmanuel Macron actuellement est une escroquerie. Mais encore une fois, la masse africaine n’est pas dupe,
elle veut une rupture du cordon ombilical, pas un changement cosmétique du cordon ombilical », a indiqué l’activiste.
Puis de faire remarquer qu’ils combattront, la France Afrique du haut et du bas : « Ces pseudos intellectuels qui ont vendu leurs âmes pour des intérêts pécuniers vis-à-vis de l’oligarchie française, n’auront pas raison sur le reste de l’Afrique », a-t-il conclu.

Richard TAMONE pour Billetdujour.com

SHARE