VALORISATION PARC NATIONAL HAUT NIGER: UN MANQUE À GAGNER DE L’ETAT?

4176
Selon nos sources, ledit parc a été classé au Journal officiel de la République en janvier 1997, avec une superficie de 554 km2. Le parc national du Haut Niger est situé dans la préfecture de Faranah. 
Aux dires de l’Adjudant chef, Aboubacar Samoura, Conservateur en chef du parc national du Haut Niger sur les ondes de Rfi, une zone dudit parc serait intégralement protégée, ça voudrait dire qu’aucune activité humaine n’est admise sinon que scientifique ou touristique. « Vous savez la nature, nous réserve chaque fois de surprise agréable parfois dans ce parc », a souligné le Conservateur en chef du PNHN de Faranah.
Dans ce parc, précise-t-il, plusieurs espèces y partagent ledit terroir entre autres: des antilopes, des buffles, des singes, des chimpanzés, des phacochères, des léopards, éléphants et même des lions…
Il est traversé par le fleuve Niger.  Selon Samoura, lorsque les mares de l’intérieur du parc national sont sèches en saison sèche, les animaux viennent s’abreuver au niveau du fleuve Niger. « C’est pour cela, nous avons eu l’idée d’aménager une piste rurale », a déclaré le Conservateur de la nature. Cela pour permettre de méner les activités touristiques. « Si cela est fait, ça pourrait permettre au parc de se prendre en charge à travers les activités du tourisme. C’est pourquoi, nous demandons aux partenaires d’appuier le parc national du Haut Niger. Les potentialités existent, il suffit juste qu’on y injecte les moyens pour les valoriser ».
K’tchagna pour Billetdujour.com
SHARE