Organisé dans le cadre de l’accélération du développement du transport aérien en Afrique avec le soutien de la Banque Africaine de Développement (BAD), le séminaire de formation sur la « Sûreté du fret et de la poste” a été clôturé vendredi 3 mars 2023 sur une note de satisfaction et d’espoir. Durant 5 jours, au siège de l’AGAC, 24 cadres et agents venus des Douanes, de la gendarmerie, des Agences de transport aérien, de la poste, la SOGEAC,…ont été outillés suivant les recommandations de l’OACI en matière de sûreté et de facilitation de l’aviation… C’est une initiative qui s’inscrit dans la mise en œuvre du programme du Marché Unique du Transport Aérien Africain (MUTAA) à travers cette assistance technique à la République de Guinée qui est d’ailleurs signataire.

Pour son discours de circonstance, le Directeur Général de l’AGAC, M. Mohamed Kobélé Keita a indiqué que leur demande à la CAFAC, est cette part consécutive qui permettra vraiment à l’Aviation civile guinéenne de maintenir ce résultat obtenu. « Avec toutes les réformes que nous sommes en train de s’engager, il va sans dire que notre aviation civile dans les années avenir sera une aviation civile de valeur », a rassuré M. Keita.

Avant de terminer « je voudrais remercier le Président de la République, le Colonel Mamadi Doumbouya , le Premier Ministre et son gouvernement, pour leur encouragement et leur soutien pour la réussite de cette rencontre».

Intervenant, l’Expert en Sûreté et facilitation de l’Aviation de la CAFAC et chef de mission, Jamel Dridi a rappelé que pour le programme d’assistance de la CAFAC, la priorité a été accordée à l’assistance et au renforcement des capacités dans les domaines de sûreté de l’aviation et de facilitation en fonction des principes de gestion des risques, des besoins en formation et de l’engagement déclaré des Etats au moment de l’élaboration du Plan d’action correctif. « Je suis convaincu que les connaissances acquises permettront d’améliorer la sécurité et la sûreté de l’aviation civile en Guinée. Je tiens à vous rassurer que la CAFAC continuera à assister la Guinée dans sa mission d’améliorer la sûreté et la sécurité de l’aviation civile au niveau international des recommandations de l’OACI », a dit M. Jamel Dridi.

Au nom des participants, Mohamed Bassirou Bah, a soutenu que les thèmes qui ont été abordés sont d’actualité forts variés et riches qui sont liés à la sureté du fret et de la poste qui constituent des préoccupations majeures auxquelles sont confrontées les entités exerçant sur l’Aéroport Ahmed Sékou Toure. « Du diagnostic qui a été fait au cours et pendant les exposés avec les différents instructeurs, il en ressort que la sureté est avant tout une affaire qui concerne tout le monde, en particulier nous qui évoluons sur la plateforme de l’aéroport. Avec l’essor du fret durant ces dernières années et les risques concernant les menaces terroristes, il en résulte que des formations sont nécessaires afin de doter les acteurs sur les plateformes des méthodes de détections sur les risques du transport du Fret, a cela nous saluons l’initiative de l’AGAC pour avoir programme cette formation et nous espérons en avoir d’autres car beaucoup de lacunes ont été détectées durant ce séminaire et nous avons acquis énormément de savoirs. Nous avons eu droit à des exposés de haute facture réalisés par des experts de haut niveau », a-t-il signifié.

Concluant sa communication, M.Bah a souhaité que de telles formations se tiennent dans notre pays afin que tous les acteurs de la plateforme puissent être sensibilisés à la sureté car c’est avant tout l’affaire de tous. « En ce qui nous concerne, nous prenons un engagement ferme pour l’application des connaissances apprises ».

Cette cérémonie  a été clôturée par la remise des satisfécits aux participants. Et, selon les organisateurs, d’autres sessions sont prévues au mois de mai prochain…

Richard Tamoné pour Billetdujour.com

SHARE