GUINÉE/SALON DU LIVRE : VOICI LES COULEURS DE LA QUATRIÈME  ÉDITION GANNDAL 

TuSDK[filter:Normal]

 ‘’Le numérique, une opportunité pour le livre de jeunesse’’, est le thème de la 4ème édition du Salon international du livre de jeunesse de Conakry, prévue du 18 au 21 novembre 2020. Ce vendredi, les organisateurs dudit évènement ont expliqué comment ça va se passer  à travers une conférence de presse animée à la maison de la presse située à Kipé/Ratoma.

Selon le délégué général dudit Salon, Aliou Sow, bien que la pandémie de Covid-19 sévit à travers le monde, ils ont tenu à organiser cet évènement : « Puisque la culture ne peut pas s’arrêter, le livre ne va
pas aussi s’arrêter. C’est pourquoi, il fallait que cette 4ème édition qui se tient dans un contexte particulier, puisse quand même avoir lieu.
Que les élèves, les écoles que nous avons conviés aux différentes activités d’animation puissent profiter de ces activités et surtout acquérir des livres et qu’ils rentrent à la maison avec des livres à eux, acquis gratuitement, mais aussi que les écoles qui participent puissent acquérir des kits pédagogiques que les différents groupes pédagogiques dans les écoles pourront échanger entre eux », a déclaré directeur des éditions Ganndal, Aliou Sow.
Contrairement aux trois éditions antérieures, les organisateurs ont décentralisé cette quatrième édition. « Nous gardons toujours un noyau central au niveau du Centre culturel franco-guinéen, mais nous allons faire concomitamment des minis salons dans chacune des cinq
communes de Conakry… les élèves et les enseignants de chaque commune, a lieu qu’ils viennent comme d’habitude tous au Centre culturel. Cette fois ci, ils vont plutôt aller vers les maisons des jeunes, les plus proches d’eux », a précisé l’acteur du livre.
Ces derniers pourront assister aux activités, notamment en visioconférence avec des écrivains de France et d’autres pays africains. « Ils vont discuter avec les élèves et les enseignants », a déclaré M. Sow.
Tous les livres, a-t-il ajouté, seront disponibles dans les cinq communes. « C’est pour cela que nous disons cette fois-ci, nous amenons le livre vers la population.»
Moubaillo Diallo pour Billetdujour.com

SHARE