CAN 2025 : LE GOUVERNEMENT GUINÉEN  CONFIE QU’IL N’EST PAS EN RETARD…

2813
Les ministres sectoriels étaient face à la presse jeudi 4 juillet.,  Lansana Béa Diallo de la Jeunesse et des Sports, Rose Pola Pricemou de l’Information et de la Communication, Ousmane Gaoua Diallo de l’Urbanisme, Habitat et Amenagement du Territoire,  Mamadou pethé de la Santé et Hygiène Publique et Yaya Sow, des Transpots et Infrastructures, Yaya Sow, ont chacun dans son domaine expliqué les avancés pour  être  au rendez-vous de cet événement africain de football. « La Guinée sera bel et bien le pays hôte de la Coupe d’Afrique des nations 2025 de football. Elle est destinée à la Guinée. On n’est plus dans la phase de détermination de l’organisation mais dans la phase d’organisation. Donc, je voudrais dire à tous ceux qui sont candidats de se positionner pour 2027, 2029 ou 2031. Mais 2025, c’est pour la Guinée » ,  a précisé le ministre  Béa Diallo.
Il est prévu  en plus du stade Général Lansana Conté de Nongo ( 50 000 places) , la construction de six autres de 15 à 40 places : Kankan (20.000 places), Kindia (20.000), Labé (15.000), Nzérékoré (15.000 places) et Boké (15.000) et 27 terrains d’entraînement  a ajouté le ministre Béa Diallo.
Pour le ministre de l’Urbanisme, de l’habitat et de l’Amenagement du Territoire,  Ousmane Gaoual Diallo, en terme d’ habitations, tout sera fait d’ici 2025.« Le budget est disponible.Nous avons 24 mois pour la réalisation de cet événement. Aujourd’hui, un travail est entrain d’être fait. Donc, nous serons vraiment prêts pour permettre à ce que la Can soit vraiment organisée chez nous d’ici 2025 », a-t-il révélé.
Parlant des infrastructures routières,  le ministre Yaya Sow, a notifié les routes, les aérodromes et la compagnie aérienne guinéenne seront une disponible avant la CAN 2025.« Les villes de Kankan, Labé, Boké et N’Zérékoré seront chacune dotées d’un aérodrome. Un partenariat est déjà signé pour réaliser les travaux en 18 mois. La compagnie aérienne pourrait être lancée dans six mois.»
En ce qui concerne la retransmission en direct des matchs de la CAN, la ministre de l’Information et de la Communication, Rose Pola Pricemou, a fait savoir que son Département est déjà en avance dans le projet de la TNT pour le passage de l’analogique vers le numérique.« Nous avons commencé à nous doter d’équipements de qualité pour la retransmission en direct des matchs, la construction de studios régionaux  à Kindia, Labé, Kankan et N’Zérékoré, la formation des journalistes et techniciens,…»  , a cité Rose Pola Pricemou.
De la construction des infrastructures hospitalières,  le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Mamadou pethé Diallo a soutenu la santé reste un élément fondamental pour la tenue de cette CAN.«Sans la santé , on ne peut rien faire. Il faut avoir des soins de qualité dignes dans ces cités où  est  prévue CAN. Nous travaillons sur ces chantiers  tous les jours et il y aura plusieurs infrastructures de santé pour les 4 régions ainsi que  la ville de Conakry qui vont abriter cette CAN » , a conclu le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique.
Au cours  de cette conférence , le ministres Lansana Béa Diallo a eu à présenter les maquettes des stades qui doivent abriter la compétition.
Richard Tamoné pour Billetdujour.com 
SHARE