Sur instructions du Président de la Transition, Chef de l’Etat, à la tête d’une importante délégation, le Ministre Directeur de Cabinet de la Présidence, M. DjibaDiakité, Président du Comité de l’Accord-Cadre Sino-Guinéen et du Comité Stratégique de Simandou, a effectué une mission de travail en République Populaire de Chine (Shangaï, Pékin) du 11 au 22 janvier 2023. La délégation guinéenne était également composée du ministre de l’Économie et des Finances, M. Moussa Cissé, du Conseiller Principal de la Présidence, M. Bocar Baila Ly et du President du Conseil d’Administration de l’ANAIM ainsi que de celui du Conseil d’Administration de la Compagnie du TransGuinéen (CTG). Pour ainsi dire, la mission fut excellente et concluante puisqu’elle consacre dans les plus brefs délais le démarrage effectif du gigantesque projet du Simandou en mars 2023, sous réserve de la finalisation des négociations des documents du projet au plus tard ce 28 février 2023.
Cette mission entrait ainsi en droite ligne principalement de la mise en œuvre du proiet Simandouet du suivi du financement de l’Accord-Cadre Sino-Guinéen des projets d’infrastructures de la seconde phase soumis par la République de Guinée à la Commission Nationale de Développement et de la Réforme (NDRC).
Aussi, la délégation a-t-elle eu plusieurs rencontres avec toutes les parties prenantes impliquées dans la réalisation du projet Simandou et le financement des projets de l’Accord-Cadre.
Il s’agit entre autres à Pékin, accompagnée par l’ambassadrice guinéenne en Chine, Aminata Koita, de M. Deng Li, Vice-Ministre Chinois des Affaires Étrangères (en l’absence du nouveau Ministre des Affaires Étrangères en tournée en Afrique), M. Su Wei, Secrétaire Général Adjoint de la Commission Nationale de la Réforme et du Développement (NDRC), les institutions financières chinoises parmi lesquelles : la Banque de Développement de Chine (CDB), la Banque Import-Export de Chine (Eximbank), l’Assureur Sinosure, la Banque de Commerce et d’Industrie de Chine (ICBC).
Et évidemment, la mission a eu également des séances de travail avec les sociétés minières de l’Accord-Cadre Sino-Guinéen.
Et en marge de toutes ces réunions, la mission a visité l’aciérie de Baowu, dans la banlieue de Shangaï, la raffinerie d’alumine et la fonderie d’aluminium de Weiqiao (partenaire de Winning) à Zouping dans la province de Shandong.
Après plusieurs séances de travail avec les autorités chinoises, les représentants du Gouvernement, d’institutions publiques et financières, China Baowu, RioTinto et WCS ainsi que d’autres acteurs impliqués dans le projet Simandou et l’Accord-Cadre Sino-Guinéen, la mission s’est félicité des ententes suivantes :
-La Restauration de la confiance avec les parties prenantes chinoises, notamment China Baowu. Cette compréhension mutuelle entre le Gouvernement guinéen, les autorités gouvernementales chinoises, les partenaires au projet et les institutions financières chinoises était une condition indispensable pour la réalisation du projet conformément au calendrier de l’Accord-Cadre de Simandou signé le 25 mars 2022 ;
-Conformément aux directives du Président de la République, Son Excellence le Colonel MamadiDoumbouya, China Baowu, WCS et Rio Tinto se sont engagés pour le redémarrage effectif des travaux de construction en mars 2023 sous réserve de la finalisation des négociations des documents du projet au plus tard le 28 février 2023.
Plusieurs recommandations ont été formulées et arrêtées de part et d’autre dont les dernières sont la composition d’une équipe technique de suivi pour l’accélération du financement des projets d’infrastructures de la deuxième phase de l’Accord-Cadre et la mise en place d’une équipe placée sous l’autorité du Ministre Directeur de Cabinet composée de représentants du Ministère des Mines et de la Géologie, de l’Energie et de l’Hydraulique, du Ministère de l’Économie et des Finances ainsi que les sociétés concernées pour la construction de la raffinerie pour l’identification d’une solution énergétique acceptable pour l’État.
Il faut noter que lors de cette importante mission pour la Guinée, la Chine et les différents partenaires impliqués dans le Simandou et l’Accord-Cadre, les échanges ont été cordiales, fructueuses, dans une compréhension totale qui augure un démarrage rapide des travaux proprement dits en mars 2023.
Ainsi lors de la rencontre avec M. Deng Li, Vice-Ministre des Affaires Étrangères, le Ministre Directeur de Cabinet, en sa qualité de Chef de mission, a profité pour rappeler les relations historiques et privilégiées entre les deux pays depuis la visite du Président Ahmed Sékou Touré en Chine et celle du Premier Ministre Chinois Zhou Enlai en Guinée. Il a précisé que les objectifs de la mission sont, entre autres, de rassurer les autorités chinoises de la détermination et de la ferme volonté du Président de la République, S.E le Colonel Mamadi Doumbouya à poursuivre, consolider et amplifier les relations d’amitié entre les deux pays, exprimé son soutien à China Baowu dans sa volonté d’investir dans le projet Simandou dans le respect des engagements, notamment du calendrier de l’Accord-Cadre de Simandou signé le 25 mars 2022. Il a également rappelé que le Simandou est un projet stratégique, politique et économique pour la Guinée.
Pour sa part, le Vice-Ministre a expliqué que c’est la première délégation étrangère reçue depuis l’assouplissement des mesures sanitaires liées à la Covid-19. Il a également, au nom de son Ministre, remercié le Président de la République pour ses courriers adressés au Président Xi Jimping, après le dernier congrès du Parti Communiste Chinois et après la disparition de l’ancien Président Jiang Zemin. Il a, enfin, réitéré le soutien de la Chine aux actions de refondation en cours en Guinée sous le leadership du Président Doumbouya ainsi que le soutien de son Gouvernement à la société China Baowu pour la réalisation du projet Simandou dans l’intérêt des deux pays.
Même atmosphère de convivialité, avec M. Su Wei, Secrétaire Général Adjoint de la Commission Nationale de la Reforme et du Développement de Chine (NDRC) qui était assisté de représentants du Ministère des Affaires Étrangères, de la Banque pour l’Industrie et le Commerce de la Chine (ICBC). Pour rappel, la banque ICBC est le chef de file des institutions financières chinoises impliquées dans l’Accord Cadre Sino-Guinéen.
Les échanges ont porté, entre autres, sur l’état d’avancement des projets financés par les taxes minières de CHALCO, SPIC et CDM Henan Chine, de la situation financière du compte d’engagement, du financement des projets prioritaires soumis par la Guinée en 2022 et sur l’approbation du financement du projet Simandou.
Lors de ces échanges, la NDRC a exprimé sa satisfaction sur l’atteinte des objectifs de production par les sociétés minières de l’Accord-Cadre et informé que l’évaluation des projets soumis par la Guinée a débuté avec les institutions financières. Il s’agit des projets de construction de quatre universités, du barrage à usage multiple de Fomi, de la ligne de transport 225 KV de la côtière, de la route 2X2 voies Hamdallaye-Sonfonia et du projet d’adduction d’eau du Grand Conakry.
Il a ensuite rassuré du soutien de la NDRC à l’investissement de China Baowu dans le projet Simandou.
Les dirigeants de Baowu ont remercié le Président de la République, S.E le Colonel Mamadi Doumbouya, pour avoir mis en place le Comité Stratégique de Suivi du Projet Simandou et d’avoir autorisé Baowu en octobre dernier à participer aux négociations des Terms Sheet et également d’avoir permis la venue en Chine de la mission. Tout ceci permet d’accélérer la réalisation du projet.
Il faut ici rappeler que Baowu est la plus grande société d’aciérie au monde avec une production de 130 millions de tonnes d’acier par an (Mtpa), classée au 44e rang mondial de Fortune 500 avec un chiffre d’affaires de 1.100 milliards de RMB, soit environ 150 milliards de dollars.
Enfin, il convient d’ajouter que lors des rencontres avec les institutions financières elles ont toutes exprimé leur soutien au financement de l’investissement de Baowudans le projet Simandou qui devrait être réalisé dans le respect des normes Environnementales, Sociales et de Gouvernance.
Partout le Ministre Directeur de Cabinet a expliqué que le Simandou est un projet stratégique pour la Chine et la Guinée. C’est pourquoi, c’est sur la base de la confiance et des relations historiques entre les deux pays que le Président Mamadi Doumbouya, Chef de l’Etat, a autorisé Baowu à participer aux négociations et à la signature des Terms Sheet le 22 décembre 2022. Compte tenu de son importance pour l’économie guinéenne, le projet devra être réalisé dans le strict respect du calendrier convenu, le redémarrage des travaux étant une exigence pour la Guinée.
Pour finir, lors de cette mission, le Ministre de l’Économie et des Finances n’a pas manqué de rappeler l’obligation à Huawei de construire son siège et a également demandé l’état d’exécution de la connexion internet Wifi de 17 universités du pays.
La Direction de l’Information et de la Communication (DCI)
SHARE