DISSOLUTION DU FNDC: LES CONSEILS D’UNE SORTIE HONORABLE POUR DOUMBOUYA!

2585
La dissolution du Front national pour la défense de la Constitution, FNDC par le chef du département de l’administration du territoire et de la décentralisation, Mory Condé continue à faire couler d’encre et de salive, c’est le moins qu’on puisse dire ou écrire.
Des réactions à l’échelle nationale et internationale fussent de partout. Le président du Parti de l’unité et du renouveau, PUR, Mamadou Louda Baldé comme l’accoutumer a profité de l’occasion pour donner son regard là-dessus mais aussi attirer l’attention du chef de la junte, Mamadi Doumbouya, pour une sortie honorable de ce dernier et par ricochet du peuple de Guinée.
Selon le président du PUR, dissoudre le Front national pour la défense de la Constitution, FNDC est un acte qui n’a pas d’effet, a-t-il souligné. « Bien vrai qu’on comprend l’inquiétude des autorités, qui est de maintenir la paix et la quiétude sociale. Parce que, sans la paix, rien ne peut se passer. Mais, le FNDC est un mouvement qui est dans l’esprit, c’est un état d’esprit. On ne peut pas dissoudre en tant que tel un état d’esprit. Nous, nous voulons accompagner les autorités et le Comité national pour le rassemblement et le développement, CNRD à maintenir la paix et la quiétude sociale, c’est pourquoi, nous leurs avons montré la voie. Et cette voie, c’est le dialogue autour d’une table afin de trouver une issue favorable pour le bon déroulement du processus de la transition. Mais, aller aux actes qui pourront énerver, ou mettre de l’huile dans le feu, cela n’arrange pas. Nous appelons donc les autorités à unir les Guinéens autour des actes solides qui vont dans le sens de l’unité nationale et la paix », conseillé le leader politique.
Dans la même veine, Louda Baldé de lancer une invite au putschiste du 5 septembre 2021: « Nous invitons au Colonel Doumbouya de se dissocier des personnes qui veulent salir la transition en ouvrant un cadre de dialogue inclusif qui pourra permettre aux acteurs d’exposer les maux qui assaillent les différents milieux », a-t-il précisé.
Pour lui, cela permettrait de trouver des solutions idoines aux problèmes dont souffre notre pays. « Dans cette optique, j’invite les populations à la retenue et à œuvrer dans le sens du renforcement de la paix et la quiétude sociale en Guinée », a lancé le jeune politicien.
Théophile Michel pour Billetdujour.com
SHARE