L’exploitation de sables dans les carrières de la préfecture de Dubréka ne va pas sans dégâts collatéraux sur l’écosystème de la localité, mais aussi sur le transport de la ligne électrique de haute tension du barrage de Kaléta. 

« Les pylônes qui sont installés dans cette zone, certains sont menacés à la moindre mouvement de vent, vous allez constater que ces pylônes vont s’écrouler et en s’écroulant, techniquement, il est dit que le pylône en s’écroulant, il va avec deux pylônes en amont et deux en aval », a expliqué Aboubacar Kaba, responsable du laboratoire d’analyse du ministère de l’environnement et du développement durable.

De son côté, le Secrétaire général dudit ministère, Dr Karim Samoura d’alerter: « Nous sommes dans une situation d’urgence ici, et il y a une intervention d’urgence qui est nécessaire pour rétablir non seulement l’écosystème qui est menacé, mais aussi sécurisé des pylônes en danger. »
Avant de faire remarquer qu’il doit y avoir une synergie d’action entre l’agence guinéenne d’évaluation environnementale et la direction nationale des mines par rapport à  certaines activités qui doivent être développées sur le terrain.
Tamboumpret pour Billetdujour.com
SHARE