GUINÉE/DE LA BAUXITE EN ALUMINIUM: « DOUMBOUYA DOIT TAPER LA TABLE POUR QUE RUSSAL… »

3644
Le chroniqueur scientifique, Aboubacar Camara a animé une conférence de presse à la maison de la presse: « Melting post science africa: diffusion de l’information scientifique en Afrique. Comment réglementer la question sur le plan scientifique? « , a été le thème de la rencontre en début du week-end. 
Plusieurs sujets d’ordre scientifique ont été abordé par le chroniqueur scientifique, notamment l’appel du chef de la junte, le colonel Mamadi Doumbouya de contraindre les industriels du pays d’entamer le processus de transformation de la bauxite en aluminium sur place.

« Tout avion que vous voyez en l’air, la grande partie, c’est l’aluminium et l’aluminium, c’est quoi, c’est la bauxite, et la bauxite, c’est qui, c’est la Guinée », a introduit le chroniqueur scientifique, Aboubacar Camara.

Sur la même lancée de renchérir en ces termes: « on a le plus grand gisement au monde. Et donc Doumbouya (président de la transition), n’a qu’à fermer les yeux et taper le poing sur la table….  pour que Russal transforme l’alumine en aluminium. Mais ils sont en train de prendre un chemin très long, en demandant les sociétés qui viennent d’arriver de transformer la bauxite en aluminium, cela va prendre du temps », a-t-il déclaré.

Pour lui, transformer la bauxite en aluminium, il faut 20 à 30 ans: « alors que Russal est à deux doigts de sortir l’alumine en aluminium, mais les russes refusent »
Sur le marché international précise Aboubacar Camara la tonne de bauxite se négocie à 50 dollars alors qu’une tonne d’aluminium dit-il, est évaluée à de millions.
Tôbôra Disrê pour Billetdujour.com
SHARE