𝗗𝗲𝘀 élè𝗺𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗱𝘂 𝗚𝗿𝗼𝘂𝗽𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗲𝘀 𝗙𝗼𝗿𝗰𝗲𝘀 𝗦𝗽𝗲́𝗰𝗶𝗮𝗹𝗲𝘀, 𝘂𝗻𝗲 𝘂𝗻𝗶𝘁é 𝗱’é𝗹𝗶𝘁𝗲 𝗱𝗲 𝗹’𝗮𝗿𝗺é𝗲 𝗴𝘂𝗶𝗻é𝗲𝗻𝗻𝗲 𝗮 𝗹𝗮𝗾𝘂𝗲𝗹𝗹𝗲 𝗮𝗽𝗽𝗮𝗿𝘁𝗶𝗲𝗻𝘁 𝗹𝗲 𝗣𝗿𝗲́𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗷𝘂𝗻𝘁𝗲, 𝗮 𝗲𝗻𝗹𝗲𝘃é 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝗹𝗮 𝘀𝗼𝗶𝗿é𝗲 𝗱𝗲 𝗰𝗲 𝘀𝗮𝗺𝗲𝗱𝗶 𝟮𝟭 𝗷𝗮𝗻𝘃𝗶𝗲𝗿, 𝗹𝗲 𝗿𝗲𝘀𝗽𝗼𝗻𝘀𝗮𝗯𝗹𝗲 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗺𝗼𝗯𝗶𝗹𝗶𝘀𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗱𝗲𝘀 𝗮𝗻𝘁𝗲𝗻𝗻𝗲𝘀, 𝗠𝗮𝗺𝗮𝗱𝗼𝘂 𝗕𝗶𝗹𝗹𝗼 𝗕𝗔𝗛.

En effet, M. Mamadou Billo BAH dans l’exercice de sa citoyenneté était dans le quartier Tombolia pour sensibiliser et mobiliser les Guinéens pour un retour rapide à l’ordre démocratique.

Cette action de mobilisation citoyenne est initiée par la Coordination Nationale du FNDC depuis quelques jours pour insuffler une nouvelle dynamique à la lutte citoyenne devant mettre fin à la confiscation du pouvoir par le CNRD.

Cet enlèvement impardonnable et provocateur intervient plus de cinq mois après les kidnappings du coordinateur national, Oumar Sylla, Fonikè Manguè, et du responsable des opérations, Ibrahima Diallo.

Enfin, nous condamnons fermement le recours à une unité d’élite de l’armée guinéenne pour traquer et enlever des acteurs politiques ou de la société civile dans l’exercice de leur rôle régalien de participation citoyenne à la construction démocratique.

Tout en exigeant sa libération immédiate et sans condition, 𝗹𝗲 𝗙𝗡𝗗𝗖 𝗱𝗲𝗺𝗮𝗻𝗱𝗲 𝗮𝘂𝘅 𝗚𝘂𝗶𝗻𝗲́𝗲𝗻𝘀 𝗮̀ 𝘀𝗲 𝗽𝗿𝗲́𝗽𝗮𝗿𝗲𝗿 𝗰𝗼𝗻𝘀𝗲́𝗾𝘂𝗲𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗹𝗮 𝗿𝗶𝗽𝗼𝘀𝘁𝗲 𝗰𝗶𝘁𝗼𝘆𝗲𝗻𝗻𝗲 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝗹𝗲𝘀 𝗷𝗼𝘂𝗿𝘀 𝗮̀ 𝘃𝗲𝗻𝗶𝗿.

𝗦𝗘𝗞𝗢𝗨 𝗞𝗢𝗨𝗡𝗗𝗢𝗨𝗡𝗢
𝗥𝗘𝗦𝗣𝗢𝗡𝗦𝗔𝗕𝗟𝗘 𝗗𝗘𝗦 𝗦𝗧𝗥𝗔𝗧𝗘́𝗚𝗜𝗘𝗦 𝗘𝗧 𝗣𝗟𝗔𝗡𝗜𝗙𝗜𝗖𝗔𝗧𝗜𝗢𝗡 𝗗𝗨 𝗙𝗡𝗗𝗖
𝗠𝗘𝗠𝗕𝗥𝗘 𝗗𝗨 𝗥𝗘́𝗦𝗘𝗔𝗨 𝗔𝗙𝗥𝗜𝗞𝗞𝗜 𝗡𝗘𝗧𝗪𝗢𝗥𝗞

SHARE