M.FLAVIEN MELENE S’ENGAGE POUR RÉVOLUTIONNER LE SECTEUR DE LA SÉCURITÉ PRIVÉE EN GUINÉE !

Il a fait savoir cette volonté au cours d’un entretien qu’il a bien voulu accorder à votre quotidien en ligne, Billetdujour.com. Selon M. Flavien MELENE(FM) gérant de la société PREMIUM PROTECT, la sécurité privée est un vaste ensemble qui concourt à la stabilité d’un pays. Nous vous proposons ci-dessous les ambitions qu’il a pour valoriser la sécurité privée en République de Guinée.

Billetdujour.com : Que pensez-vous de manière générale de la sécurité privée en Guinée ?

Flavien MELENE(FM) : Vous savez la sécurité privée est un vaste ensemble qui concourt à la stabilité d’un pays, car les forces de l’ordre, en dépit du niveau de formations et des équipements ne peuvent pas à elles seules assurer la sécurité entière d’un pays. C’est pourquoi, il y a de cela plusieurs années que je me renseigne sur la Guinée via les réseaux sociaux, ambassades, contacts sur place et auprès de certaines sociétés de sécurité installées dans le pays.

Le constat est clair, c’est qu’il y a encore beaucoup de choses à apporter, tant sur le plan de la formation que sur le plan organisationnel voire réglementaire. Aujourd’hui, force est de constater que la sécurité reste un droit fondamental et l’une des conditions de l’exercice des libertés individuelles et collectives.

De nos jours, il existe plus de 460 sociétés de sécurité qui exercent légalement en Guinée sans compter celles qui exercent sans autorisation. Ça montre que ce secteur est en plein essor mais beaucoup reste à faire pour  le professionnaliser et le rendre plus attractif. Vous n’êtes sans savoir que ce secteur représente une piste qui peut être une solution pour résoudre le problème du chômage endémique de la jeunesse Guinéenne.

PREMIUM PROTECT vient répondre à ce défi. C’est vraiment une solution pour pallier le manque de structure adaptée pour la professionnalisation du secteur en apportant l’expertise nécessaire.

 Bien. Que pensez vous en tant qu’expert, du niveau de qualification des agents de sécurité privée en Guinée ?

En France, il existe différents niveaux de qualifications en sécurité. Notamment : Sécurité incendie, sûreté et en prévention, toutes ces formations sont très encadrées.

Malheureusement, tel n’est pas le cas en Guinée car il n’existe pas encore de centres de formation professionnelle pour former correctement ces agents de sécurité, chaque société forme ses employés comme elles entendent.

L’idée de la création de PREMIUM PROTECT, c’est d’être le premier centre de formation professionnelle pour former les agents de sécurité et le personnel des établissements recevant du public (ERP) en délivrant des diplômes conformes à chaque formation.

En Guinée, le niveau des agents de sécurité privée est semblable à ceux des autres pays de la sous-région. C’est pourquoi, pour avoir formé plusieurs agents de sécurité dans l’hexagone, je pense qu’il est impératif de professionnaliser ce secteur en mettant en place une réglementation comme cela s’est fait ailleurs.

Je prends l’exemple de la France avec la création du CNAPS (Conseil national des activités privées de sécurité), organe sous tutelle du ministère de l’Intérieur.

Cet organe a permis de mettre de l’ordre dans la profession.

Vous demandez à un jeune à Conakry que préfère t-il entre chauffeur de Moto taxi et agent de sécurité ? Il vous répondra chauffeur de moto taxi.

Vous savez pourquoi ? Être agent de sécurité est encore très mal perçu. Je vous l’assure, c’est un métier passionnant pour avoir été agent et occupé des postes à responsabilité dans le secteur en France.

Quand comptez vous démarrer l’activité ?

L’activité a déjà démarré avec la formation sur le renforcement des capacités des cadres de l’entreprise LAGUIPRES réalisée le 04 aout 2021 , le but de cette formation était de faire comprendre à l’ensemble du personnel de l’entreprise que le secteur d’activité dans lequel ils exercent est plein d’avenir par conséquent doit être mieux valorisé.

Pensez vous que votre société pourra se faire une place ? 

Vous savez, c’est un projet qui a été murement réfléchi, de nombreuses études de marchés, des mois de prospections physiques et téléphoniques, il y a eu un travail remarquable qui a été fait sur le terrain.

J’ai 12 années d’expériences dans le domaine de la sécurité, titulaire de nombreux diplômes en sécurité incendie (SSIAP 1, 2, 3), en sécurité(CQP-APS) , Préventeur en manipulation de produits dangereux , formateur en sécurité, prévention, et en incendie. Fort de toutes ces expériences, je peux affirmer sans risque de me tromper que PREMIUM PROTECT avec la vision qu’elle a, pourra prendre des parts de marchés et mettre à la disposition des Guinéens la solide expérience de ses collaborateurs experts chacun dans leurs domaines.

Avez-vous un message à lancer?

C’est de rappeler une fois de plus que  PREMIUM PROTECT est avant tout une aventure humaine entre Alikari MEITE et moi.

Nous nous sommes rencontrés il y a de cela plusieurs années, car nous partageons la même vision et surtout la même passion, celle de la sécurité dans tous ces aspects, de la formation au travail de terrain et de la réglementation à l’application.

Ayant eu en formation plusieurs stagiaires originaires de la Cote d’ivoire, du Mali, de la Guinée, du Cameroun, ils me parlaient sans cesse de leur pays d’origine qu’il y avait beaucoup d’agents de sécurité mais qu’ils n’avaient pas cette chance de recevoir une formation digne de ce nom.

Mr MEITE qui lui est originaire de la Cote d’ivoire a déjà fait beaucoup de formations en Afrique a voulu que nous soyons deux pour commencer cette belle aventure humaine.

Comme il a l’habitude de dire seul, on peut aller vite voire très vite mais à plusieurs on peut aller très loin. Je veux relever ce nouveau challenge en apportant mon savoir faire au service d’une passion. Je suis très impatient de venir commencer ce que j’ai toujours fait et je ne m’en lasserai jamais. Je vous dis à très bientôt.

Propos recueillis par Alpha Diaouné

SHARE