MASSACRE 28 SEPTEMBRE 2009: TIÉGBORO ET PIVI… POURRAIENT ÊTRE ARRÊTÉS!

1725
Nous avons eu vent de cette information à travers le collectif des avocats des hommes « forts » d’hier: général Abdoul Chérif Diaby, colonel Claude Pivi, Blaise Goumou et du colonel Moussa Tiégboro Camara. 
A en croire, ces derniers leurs clients pourraient perdre leur liberté dans sous peu à cause de l’ouverture du procès du 28 septembre 2009. Ils soupçonnent le procureur de la République, près du tribunal de Dixinn de jouer ce jeu.
« Tout porte à croire que le procureur de la République près du tribunal de première instance de Dixinn entend injustement et illégalement faire incarcérer les clients en absence de tout titre de détention… », a déclaré l’un des avocats de la défense, Me Pépé Lama.
Tchaï pour Billetdujour.com
SHARE